Juillet 2001

Circoncision ... pas d'accord?

Tous les mots du monde …. Maladies contagieuses, cancer du pénis, risque opératoire, sexualité,
La douleur de l'enfant:
Brit Milah et anesthésie
Aspect juridique: Modeste approche juridique et extraits de jurisprudence.

Quelques bons mots de la prose anticirconcision.

Je tiens à préciser avant toute chose que le judaïsme ne prétend pas à circoncire pas plus qu'à convertire le monde entier. Que de plus il est chaudement recommandé, tant pour des raisons religieuses que médicales et légales de laisser au corps médical toute circoncision qui se situe en dehors du cadre de la circoncision rituelle qui est la nôtre. A savoir les circoncisions concernant le monde musulman, et a fortiori les circoncisions motivées pour des raisons médicales, "hygièniques", coutumières ou "esthétiques".

 

La Brit Milah fut ordonnée à Abraham il y a quelques 3700 ans, puis son commandement aux Enfants d'Israël répété lors du don de la Torah sur le Mont Sinaï il y a 3310 ans.
Nos Sages enseignent que tous les commandements qui furent acceptés dans la joie sont encore pratiqués aujourd'hui, et dans la joie. Ceci est particulièrement vrai du Commandement de la circoncision.
Le verset de la Genèse nous enseigne "il circoncit l'excroissance de leur chair en ce jour même" (Béréchit, 17, 23). Les mots "en ce jour même" sont commentés par nos Sages, et notamment Rachi " en ce jour même, malgré l'opposition de ses contemporains, malgré les rires des moqueurs".
Dès le départ, la circoncision fut l'objet de controverse, et elle a traversé les siècles malgré son interdiction par les Grecs lors de leur occupation de la Judée, malgré son interdiction par les Romains lors de leur occupation de la Judée, malgré son interdiction par l'inquisition espagnole, malgré son interdiction sous les régimes nazis communistes. Des deux premiers, il ne reste que des pierres et des souvenirs littéraires. Des deux suivants, des souvenirs brûlants d'une oppression tant physique que spirituelle. Peu plus. Quelle nation moderne voudrait se ranger à leur côté dans la mémoire de l'humanité?
Et la loi de D.ieu, elle est restée d'une vitalité extraordinaire qui en interpelle plus d'un.
C'est dans ce contexte qu'il faut se pencher sur l'opposition qui se développe chez certains à la circoncision.
Elle fait suite à une vogue de circoncisions "médicales" dans les pays anglo saxons, basée sur des a priori hygiéniques ou moraux qui ne sont pas les nôtres et ne sont pas notre fait. S'il en fallait une preuve, c'est dans le Talmud et les décisionnaires de la taille de Rambam, le Choul'han Aroukh et les commentaires du Magen Avraham ou du Taz qu'on les trouverait: la circoncision n'est pas étendue aux Nations.
Examinons cependant les éléments des discussions qui opposent partisans et adversaires de la circoncision.

 

Tous les mots du monde - et leur contraire- ont été dits sur la circoncision.
N'étant pas prosélyte en la matière, je ne chercherai pas à vous circoncire mais à fouiller avec vous les arguments de ceux qui préconisent ou s'opposent à la circoncision pour des raisons autres que religieuses. D'autant que les juifs n'ont jamais fait de campagne d'incitation à la circoncision.
La circoncision éviterait diverses maladies contagieuses, anciennes et nouvelles. Des classiques gonorrhées dites maladies sexuellement transmissibles aux nouvelles viroses, qu'elles touchent le foie ou l'immunité. Mille études l'ont prouvé, mille penseurs l'ont réfuté avec des grands mots dits hygiène, savon, etc., persuadés que les grands mots réforment irrémédiablement les habitudes et les usages les plus intimes. On en est encore à contester des chiffres qui laisseraient entendre que la circoncision prévient la contamination par le virus de l'immuno déficience acquise (HIV), et d'aucuns ont même écrit que la circoncision est la cause de l'épidémie de Sida en Afrique...
Mise à côté du piercing, la circoncision est infiniment moins efficace dans la dissémination de virus en tous genre, hépatites et immuno déficience confondus. Aucune statistique, aucune publication ne fait état d'une infection virale dans les suites d'une circoncision rituelle de notre communauté.
On nous a ensuite assuré que la circoncision prévenait les cancers du pénis. Les opposants à la circoncision assurent que la rareté de la maladie ne justifie pas la circoncision. Soit. On retient cependant qu'aux Etats Unis, sur 50.000 cas de cancers du pénis, il n'y avait que 10 circoncis. Le nombre de nouveaux cas annuels y est de 1 pour 100.000 messieurs, ce qui ramené en une vie totale est de l'ordre de 75 pour 100.000 messieurs. Si l'on considère que sur ces 100.000 messieurs, 50 à 70% sont circoncis, on relève les chiffres à plus de 75 pour 50.000 non circoncis!
Une règle de trois vous donnera les équivalences pour le Brésil (3 à 7 nouveaux cas pour 100.000 par an), l'Inde (2 à 10 …)
On nous a encore fait part des risques liés à l'intervention: (Tous les chiffres cités ne concernent que les circoncisions pratiquées dans le cadre médical aux USA. Les chiffres de la Brit Milah traditionnelle sont très loins de ces scores).
Hémorragies (1 à 2 cas pour mille, traitées par simple compression, parfois application de topiques locaux, voire sutures (1 cas pour 4000) et à l'extrême, transfusions (1 cas sur 20000, dont une moitié à cause de troubles de la coagulation). Pas vraiment de quoi faire les manchettes de journaux.…)
Infection: Hormis les problèmes locaux, traités par de la pommade, 1 enfant sur 4000 peut avoir besoin d'un traitement antibiotique par voie générale. On nous a même servi une étude israélienne qui montrerait un risque accru d'infection urinaire dans les jours suivant la Brit Milah. De quoi faire sourire un Mohel expérimenté qui connaît le risque de découvrir au décours la Brit Milah une infection urinaire préexistante.
Reprises chirurgicales: 1 enfant sur 1000, pour cicatrice disgracieuse, insuffisance ou excès d'exérèse cutanée. Vous avez remarqué que j'ai pris soin d'éviter le terme d'excision, terme chirurgical adéquat détourné de son contexte par les adversaires de la circoncision. Un cas pour 15.000 concerne une lésion mineure du gland ou du pénis, un cas sur 100.000 une lésion totale du pénis. De quoi faire pâlir les chirurgiens esthétiques qui ont bien plus de casse lorsqu'ils s'attaquent à un nez, une poitrine ou un bourrelet adipeux.
Puis les complications d'anesthésie: hématomes lors de la réalisation du bloc pénien. Ou accidents d'anesthésie plus graves, dont je ne recense pas cinq cas parmi les circoncisions pratiquées en France en bloc opératoire ces dix dernières années.
Accidents mortels: Un cas recensé en France au décours d'une anesthésie générale (et à l'hopital, s'il vous plait!), 3 cas mortels aux USA entre 1954 et 1959, pour 50 millions de consommateurs… pardon d'actes enregistrés. Là encore, de quoi faire pâlir les chirurgiens esthétiques … Durant la même période, 11.000 hommes sont morts des suites d'un cancer du pénis!

On nous a objectés mille et un arguments d'ordre sexologique dont la plupart sont des impressions ou des idées préconçues qui contredisent les rares études de sexologie et tirent des conclusions hâtives d'études aux méthodologies inacceptables. Dans un domaine où règne la subjectivité la plus grande, entretenue par des préjugés et des habitudes de vie, nous ne ferons pas état des témoignages nombreux qui vont à l'encontre de ces autres arguments.


Quelques bons mots de la prose anticirconcision

Et comme tout le monde n'est pas croyant, pour essayer de se donner bonne conscience, tout en se cachant une grande partie de la vérité, on va proclamer partout, que le sexe circoncis est bien plus viril et plus beau que l'incirconcis. Aurait-on l'idée d'enlever un pétale à une rose et affirmer qu'elle en est, que plus belle?
L'honorable auteur de cette assertion a oublié que pour être belle, la pousse du rosier a été taillée par un habile jardinier….

 

et pourtant,
que vous soyez ou pas de confession juive,
que vous soyez ou pas de confession musulmane,
n'importe comment il est sûr, il est vrai... que vous êtes infirme!

Nos Sages sont allés plus loin:
"Il est un tout petit membre chez l'homme.
Celui qui le rassasie l'affame,
celui qui l'affame le rassasie"
Nous ne sommes pas infirmes pour autant!

Bien résumé par un adversaire de la Brit Milah:
La circoncision religieuse est la preuve absolue de l'affiliation à la dépendance et au bon vouloir de Dieu. 
Et nous sommes fiers de cette affiliation!
contacter Aharon Altabé
www.milah.fr